POURQUOI AVOIR CHOISI LE NOM «  LE LOTUS » ?

La fleur de Lotus s’élève au dessus de la surface de l'eau, elle évoque la légèreté. le lotus puise sa substance vitale dans la boue pour s'épanouir au dessus de l'eau. Ainsi "la boue" représente les souffrances, les troubles, les désirs, qui sont le terreau même de notre épanouissement, montrant ainsi la possibilité de transformation qui réside en chacun de nous.

L'émergence de sa pure beauté à partir de ses origines boueuses représente aussi une promesse spirituelle bienveillante.

« Quiconque dans l'action dédie ses œuvres à l'Esprit Suprême, en écartant tout intérêt égoïste dans leur résultat, n'est pas plus atteint par le péché que la feuille de lotus n'est affectée par l'eau. » Bhagavad- Gitâ verset 5-10

  New_Delhi_Lotus

_

Temple du lotus à New Delhi

Les Chinois vénèrent le lotus sacré en tant que symbole de pureté et d'élégance, et celui-ci est un thème récurrent dans la poésie chinoise. Dans son classique essai intitulé « A propos de la prédilection pour la fleur de lotus », Zhou Dunyi, philosophe néoconfucéen chinois, déclare :

« La fleur de lotus reste totalement pure quel que soit le limon dont elle est issue et elle n'est pas coquette malgré la baignade dans l'eau claire ».

Dans le symbolisme bouddhique, le lotus représente la pureté du corps, de la parole et de l'esprit, comme flottant au-dessus des eaux boueuses de l'attachement et du désir. Là où est le lotus est la beauté, la pureté, la lumière, l’hommage ou l’offrande. Là où est le lotus réside le sacré. Le lotus devient le réceptacle du parfait : le trône où siègent les êtres saints, le marchepied qui accueille leurs pas, le dais qui les protège, l’auréole qui les entoure.

lotus_mus_e_guimet au musée Guimet Paris

C’est par de très nombreuses métaphores poétiques que la littérature bouddhique désigne le lotus comme symbole de pureté et l’incorruptibilité. Ces qualités sont aussi celles des êtres accomplis. La beauté du lotus n’est jamais affectée par les impuretés de l’eau boueuse ; l’esprit des sages n’est pas affecté par les affres du désir qu’avivent sans cesse les remous du monde ordinaire. Leur sagesse et leur compassion s’épanouissent dans le monde, sans être souillées par ses tourments :

« Voici qu’est venu le meilleur de tous les êtres, l’omniscient, le très sage, tel un lotus surgi d’un lac de connaissance, inaffecté par la boue des passions. » Buddhacarita XIV.

On retrouve la symbolique du Lotus en Inde, en Chine mais aussi en Egypte antique.

On adore la fleur de lotus, parce qu'on aime la vie, une vie qu'on espère aussi simple, élevée et belle qu'elle, conscient de ce qui nous a façonné.